dimanche 13 janvier 2008

My beautiful laundrette

Tiens, vous vous dites elle va nous faire un post sur ce film de Stephen Frears.

Non, je vais vous décevoir, je vais simplement vous parler d'une des galères des appartements New Yorkais, le lavage de mon linge sale.
Oui je sais, ce n'est pas très chic comme sujet mais il faut quand même que je casse cette image sympa, ce mythe, que vous avez peut être, sur le fait d'aller au sous-sol laver son linge. Vous pensez que c'est marrant, original même et surtout, comme dans Friends, qu'on y fait des rencontres, des copines, bref un lieu convivial...

Imaginez, une vingtaine d'étages, 6 appartements par étages, et seulement 6 machines à laver.

Dois je me battre pour faire ma lessive? Je vous sens inquiète pour moi. Il m'arrive souvent d'attendre, mais je m'en sors toujours... Figurez vous que les femmes de ménages ou nounous de mes voisins font ça en semaine, et du coup moins le soir ou le week end. Oui dans mon malheur j'ai quand même de la chance, hein?! Sauf que cette pénurie de machines n'aide pas à faire connaissance, au contraire cela crée des tensions si tu rencontres quelqu'un. "Après vous, non après vous?" Pas du tout, ici c'est plutôt "désolée j'étais là avant vous"... Et si tu ne reviens pas sortir ton linge dès la fin du cycle on te le sort pour toi (je vous passe les détails).



Mais ce n'est pas tout. Oui pourquoi elle se plaint encore la Frenchie? Et bien je suis peut être un peu précieuse, mais moi je déteste laver mon linge derrière celui d'un inconnu (la aussi je vous passe les détails). Sans compter ceux qui mettent de la javel dans leur blanc -toi tu mets ton linge, tu ne te doutes de rien et tu te tapes des belles taches sur ton legging ou ton débardeur noir. Charmant, non?

Voila, aujourd'hui c'est Dimanche et j'ai repoussé mon voyage hebdomadaire le plus tard possible... Je précise que c'est moi qu'on aperçoit à gauche et que je porte d'ailleurs une tenue spéciale "très moche" pour cette tache fascinante, et non je ne vous fais pas de gros plan!

Tenue laundry-tastique
Tee-shirt Urban Outfitters
Gilet de mon chéri
Survet Citadium
Uggs


Alors vous en pensez quoi?... de la laverie au sous-sol, pas ma tenue!

31 commentaires:

Ms Mary a dit…

Je compatis vraiment. Heureusement,depuis qq temps, mon copain et moi habitons un appartement (dans la Grande Pomme) avec machine a laver: le bonheur a l'etat pur.

la môme de New York City a dit…

et bien nous, on n'a pas cette chance, je veux dire qu'on en a une autre, celle d'aller à pied charger comme des mules à la laverie 7 blocks plus loin. L'état des machines est équivalent à un samedi soir à Beyrouth et on mon linge blanc ressort souvent, jaune.

Ithaa a dit…

hooooo quel monde impitoyable du linge sale;-)
Avoue que c'est une chance de ne pas se taper la laverie à 7 blocks plus loin comme la môme de new york:)

Lilie a dit…

Arf, je compatis, j'aime pas non plus laver mon linge derri-re les autres. Moi qui fais plein de petite machine demi-charge tantôt pour les vêtements des enfants, tantôt pour les jerans, un coup pour le blanc, un coup pour les couleurs foncées...je serais perdue!:)

Manue a dit…

moi la laverie de ma résidence est dans l'autre block. Il faut que je traverse la rue avec mon énorme sac. donc je compatis totalement avec toi.
Heureusement, beaucoup d'étudiants rentrent chez eux le week end et en profite pour que leur Môman leur lave leur petit linge sale, qu'ils sont mignons.
sinon, comme toi, je lave mon linge à des heures incongrues. Et pour eviter qu'on me sorte mon linge hors de la machine quand c'est fini, j'emporte une montagne de boulot et je bosse sur une machine a laver...

Bloubette a dit…

Tu vois, il y a toujours pire (lire plus haut !) Pourquoi ne te lancerais-tu pas dans l'organisation de "soirées laverie", ça mettrait de l'ambiance. Ou sinon, ajoute, une guirlande lumineuse ici et là et l'ambiance sera plus sympa...
Ok, c'est bon, je ne sais quoi dire, c'est glauque et c'est la galère la lessive (même chez soi !)
Bises.

CECILE a dit…

Un mythe s'écroule ! Moi qui pensait que la vie en communauté pouvait être agréable et conviviale...

fanette a dit…

Moi aussi je vais à la laverie mais heureusement elle nest pas très loin et comme on doit pas être nombreux sans machines dans le quatier, je ne fais pas trop la queue, ça va...

Anonyme a dit…

plus de spontanéité pour laver son linge, mais de la stratégie et un volontaire! merci pour la photo !au moins en france dans les plus petits des apparts, il n'y a pas la machine, mais au moins sa place et DARTY pas loin......

Flo a dit…

@ Ms Mary, t'as de la chance!! Tu imagines s'extasier parce qu'on a la machine dans son appart, un acquis en France qui m'a bcp manque au debut.

@ La mome de NYC, oh zut le trip a la laverie quand il fait froid, ok la je ne me plains plus, mais alors plus du tout. Courage ma belle, un jour la machine chez toi tu auras!

@ Ithaa, oui tu vois la je vais me calmer sur mes plaintes...

@ Lilie, oui je suis comme toi donc souvent je monopolise 3 machines, du blanc, couleurs, du fonce/noir, alors que mes voisins mettent tout ensemble... De la folie!!

@ Manue, comme toi je suis parfois restee avec un bouquin (les premiers mois je ne supportais pas qu'on me sorte mon linge) et maintenant je regarde ma montre et je descends 5 minutes avant.

@ Bloubette, oh c'est drole comme idee, tu imagines le flyer "Happy Shiny Laundry Party"!! De toutes facons vive les taches menageres... Bof :(

@ Cecile, oui et bien tu vois je te revele une des faces cachees de NY! :))

@ Fanette, bon j'arrete de me plaindre, mais quand meme qu'elle perte de temps, quand c'etait chez moi je n'y pensait meme pas... Oh zut je continue de me plaindre!

@ Anonyme, ah Darty... Parfois je suis emue quand je repense a ma belle machine Miele... Achete a mon arrivee a Paris en 2001... Bon allez j'arrete, j'ai aussi laisse mon four, mon frigo, etc...

Alice (ou Al) a dit…

enorme galere la laverie, moi aussi je deteste y aller dc je me bats avec Monsieur H pour faire un relais toutes les semaines mais ca ne marche pas trop...et puis moi aussi la derniere fois je suis tombee sur de la javel...grrrrr ca fiche tout en l air ...cote occupants de cette laverie et bien je vais pas te dire que je me suis fait des potes (pas d ennemis non plus) mais on parle pas trop la meme langue ils sont tous polonais dans mon quartier...enfin bon en plus le pire c est que nous avons un emplacement pour une machine et on n a tjs as investi...autre resolution 2008 la machine!

Elisa a dit…

Heureusement qu'aux US les cuisines sont équipées sinon bonjour la dépense pour l'expate.
Dommage pour l'absence de gros plan du look laundry-tastique (bravo pour le nom!!), tu m'as bien fait rigoler!

Flo a dit…

@ Alice, oh non t'as un emplacement pour la machine, you are so lucky!! Tu vois je suis en trance la!! Quand je pense a l'epoque ou je me mettais dans cet etat pour une paire de chaussures (epoque parisienne), maintenant regarde ou j'en suis!! :))) Plus serieusement, va voir sur Craig list tu trouveras peut etre ton bonheur.

@ Elisa, oui c'est vrai que s'il avait fallu tout racheter... Juste impossible!!
Je suis contente que tu es notee ma tenue de bal!

Marmotte a dit…

Je vis pas à NYC,mais ça ne fait pas longtemps que j'ai MA machine à laver because déménagement,et je revis,c'est l'extase,limite si je lui brule pas des cierges à ma machine,j'en pouvais plus d'aller à la laverie,je pouvais plus le blairer le lavomatic...Donc je compatis grandement!
C'est propre aux US cette abondance de laveries et cette carences de places pour machines à laver personnelles,c'est ça?

Deli a dit…

Et ben sur ce coup là je crois que j'ai plutot de la chance. Je me bats un peu pour avoir une machine de libre mais les voisins sont friendly et ça permet de papoter :-)

Anonyme a dit…

Pas de laundry dans mon immeuble... Au debut je le faisais moi-meme et puis finalement ce n'est pas beaucoup plus cher de le donner. Je n'aime pas trop confier mes petites culottes a un etranger mais pour le moment je n'ai pas eu de probleme (a part les Damart de mon cheri qui n'ont pas apprecie le seche-linge...) et c'est un vrai gain de temps.

Gaelle

Coralie a dit…

Eh bien je ne connaissais pas le mythe de la laverie au sous-sol, mais là ça ne fait pas du tout rêver ! J'ai peut-être raté un épisode mais je ne comprends pas : vous ne pouvez pas avoir de lave-linge dans vos appartemments ? Car non tu n'es pas précieuse, passer après Mr Tout-le-monde laver son linge c'est pas super propre ! Allez bon courage en ce début de semaine...

peaudane in NY a dit…

Et pour descendre, tu prends l'ascenceur à chiens ???? c'était le cas pour une copine, c'est vraiment pas cool.
A Brooklyn, j'avais ma machine à laver et mon sèche-linge dans le brownstone !!! quand mon homme visitait c'était la première chose qu'il demandait, car avec 3 enfants, hors de question d'aller à la laverie.
Ici j'ai à nouveau une machine à laver, enfin un truc qui s'agite, chauffe pas l'eau, le temps maxi doit être 20 minutes (comparé à 2 hOO avec ma machine en France) donc le blanc devient vite gris, j'abuse de produits chimiques pour être certaines d'avoir un linge à peu près net !!!!!!!! pas de programme laine, j'ai testé et feutré deux pulls gap de mon mari :-(((

Flo a dit…

@ Marmotte, c'est propre a NY en fait, a LA pendant les vacances j'avais carrement une piece "buanderie", et mes amies a l'exterieur de NY on la meme chose.
Je comprends ton extase devant ton objet du bonheur!! Ca parait bete mais quand on doit faire sans c'est plus pareil!

@ Deli, lucky you! C'est cool si tes voisins sont sympas

@ Gaelle, j'ai un ami qui fait ca mais on lui a retrecit quelques beaux tee-shirts, alors moi rien que ca cela me donne des sueurs froides! Mais tu as raison, c'est le presque le meme prix et tu gagnes du temps, et ca a NY c'est important

@ Coralie, non, nous les pauvres petites expates on doit aller laver au sous-sol ou pour certaines la laverie. Pas glamour!! Merci de me soutenir :)

@ Peaudane, c'est clair qu'avec trois enfants tu as raison c'est carrement obligatoire! L'ascenseur a chiens, comme un ascenseur de service?
Bon courage avec ta machine!

Morgane a dit…

ohlala pour avoir vu (mais pas vécu) ça dans un ancien immeuble industriel de Brooklyn, je comprend ta galère. Tu oses y aller toute seule le soir?

Julie BBG a dit…

Et ben j'ai du avoir de la chance quand j'habitais à L.A. becoz' que c'est au sous-sol, entre le parking et les poubelles,...j'ai nommé la laundrette... que j'ai rencontré un de mes plus grands zamours! Oué. Carrément.

sophie a dit…

j'ai découvert depuis peu ton blog, ça me plait de plonger dans le quotidien d'une new-yorkaise.
je vais donc savourer mon luxe d'avoir un lave et sèche linge à domicile.
et pour la photo, tu me fais beaucoup penser à rachel de friends, comme quoi ;-)

Stephanie (Philadelphie) a dit…

Tu avais lu mon article sur ce sujet houleux ???
Tout a fait d'accord avec toi : c'est la GALERE, quand meme, et, moi aussi, je repousse toujours le moment fatidique de la lessive...
Bisous !

Anne Corrons a dit…

Et bien , moi je rêve d'avoir ma super machine Miele, avec les supers programmes laine, soir, ...ici dans l'appart! Mais, a me saoule de sortir ( bon, ok, sur le même palier!) pour laver le linge. Pas très moderne tout ça!

Flo a dit…

@ Morgane, oui mais c'est jamais tard, ca ferme a 20h30, donc ca va. Tu habites ou maintenant?

@ Sophie, oui savoure!! Veinarde! Dire que je ne me rendais pas compte de ma chance a Paris! Je te rappelle Rachel -ah la la tu me fais plaisir va! Bon alors tu es la bienvenue, reviens quand tu veux! :))

@ Stephanie, non mais je m'en vais chercher sur ton site... Tu ne vas pas me dire que ce fleau touche aussi Phillie??? Non, un autre mythe s'ecroule!

@ Anne, moi aussi j'avais une miele... Un bijoux, une beaute!! Bon mais si c;est sur ton palier ca va, c'est pas mal comme compromis.

Morgane a dit…

en région parisienne :) Je n'ai jamais habité NYC(malheureusement) mais avec Chéri on a squatté chez un copain à Brooklyn. En tout cas je découvre ton blog et j'adore :)

Noodle a dit…

Pas vécu ça lors de mon bref séjour à LA, mais je me rappelle que les machines US abîment le linge et n'ont pas autant de programmes que celles vendues en France. Je me souviens aussi qu'elles étaient énormes, presque aussi grandes que celles des Lavomatic. Pour une famille de 4, je vois pas bien l'intérêt, mais tout est surdimensionné, aux US!
Courage en tout cas, je compatis, ça me rappelle mes années étudiantes où j'habitais un studio.

Mathilde a dit…

Ouch, oui effectivement c'est un peu a pain in the arse cette histoire... Fuck, je compatis la ma belle, moi qui suis un peu precieuse avec mes lessives justement! Tu veux me faire des colis de linge sale? Je les lave et je te les renvoie, genre "washed in Scotland", la classe non?

no&me a dit…

Premier com chez toi.
Je suis une amie de minisushi, et j'ai vécu avec mon homme et notre bébé ( à l'époque, il est grand ajd !!!) à NY 6 mois il y a 3 ans ou peut etre même un peu plus ( bouh ... le temps passe trop vite ). Je suis restée hyper nostalgique, et mon seul rêve de la vie : revenir pour toujours !
J'aime beaucoup ton blog que j'ai decouvert hier, et ajd, je me lance, je te laisse un petit mot.
Continue sur ta lancée ! jadore, c'est frais et raffiné, et en plus, c'est New Yorkais ! tout ce que j'aime !!!

minisushi a dit…

baah! ca me rappelle le lavomatique qd je vivais à paris, quelle deprime de squatter 2 heures dans ce truc glauque! je compatis!

nancy a dit…

La miss a raison : il faut positiver! Toi au moins tu n'as pas cette horreur dans la salle de bain, c'est moche et ça encombre, tu essayes de faire une salle de bain design et il y a ce truc blanc (qui est plutôt grisâtre au fil des ans)à côté de la superbe vasque en granit que tu as mis longtemps à chosir... Et puis ça vibre, ça se déplace tout seul quand le carrelage est glissant, bref tu vois à quoi tu échappes! j'arrête mon délire, ta laverie des années 80 c'est quaund même pas pratique, moi qui croyais que les américains avaient évolué à ce niveau là! Biz